3 jours à Lisbonne – visites & infos pratiques

Vous souhaitez découvrir Lisbonne et/ou le Portugal le temps d’un week-end ou d’un court séjour de 3 ou 4 jours ? Passionné de voyages, je suis partis à la découverte des capitales d’ Europe en m’intéressant à ce qui fait leur unicité, au travers des monuments et de la gastronomie. Ainsi, visiter les sites que je vous propose vous permettra de revenir de ce voyage en ayant le sentiment d’en avoir bien profiter, sans vous presser ! Tous ces lieux touristiques sont accessibles à pieds ou en navette pour profiter au maximum des charmes de la ville.

Liaison Aéroport – Lisbonne? Mes voyages en Europe m’ont souvent amené a atterrir à un aéroport secondaire (low cost oblige) demandant l’utilisation d’une navette pour le transfert. Bien que le service de ces compagnie autocars soit très souvent de bonne qualité, voyager avec la TAP, la compagnie nationale du Portugal, m’a permis cette fois d’avoir d’excellents prix et d’atterrir à l’ aéroport de la ville (Aeroporto Da Portela). Utiliser la TAP à donc l’avantage du prix et de la proximité. La liaison avec le centre ville se fait par le métro comme dans de nombreuses capitales d’Europe.  De ce coté là, on apprécie un réseau  » à taille humaine » composé de 4 lignes principales – Azul (bleue), Verde (verte), Amarela (jaune) et Vermelha (rouge) auxquelles se greffent lignes de train, tramway et bus pour vous permettre de visiter toute la ville et de vous amener sur des sites « délocalisés » du centre ville, tel que Bélem. La ligne rouge est au cœur du réseau; ses terminus vous déposent soit à l’aéroport, soit au coeur de ville (St Sebastiao) et passe par le célèbre parc des nations. Pour ma part, en comparaison avec les autres capitales d’ Europe, j’ai trouvé la carte de métro et son offre zapping vraiment très pratique. Vous ne faites pas d’économies sur le prix du ticket mais cette carte rechargeable vous permet d’utiliser tous les moyens de transport avec une seule carte, donc très pratique pour visiter la ville, se rendre au Cristo réi par bateau, visiter Bélem par le train ou revenir en bus ou tramway. Vous achetez cette carte 0.50cts d’euro à un point d’information ( aéroport par exemple) et vous la créditez  de 15€ maximum. Le rechargement se fait naturellement selon votre consommation. L’accès au ligne de métro vous débite votre carte, un écran vous indique le solde restant. La qualité de service est plutôt bonne et les chauffeurs sont généralement coopératifs ce qui est appréciable lorsqu’on a un doute sur la ligne. Se déplacer dans Lisbonne est donc facilité par un réseau de métro clair et à taille humaine, sa carte rechargeable VIAGEM vraiment pratique (www.Carris.pt) et la disponibilité des opérateurs. Cependant, selon vos besoins, vous pouvez aussi acheter des tickets individuels (www.Metrolisboa.pt) ou la carte LISBOA CARD (24, 48 ou 72h) qui vous offre la gratuité des transports et des réductions sur les musées (www.AskMeLisboa.Com). Pour ceux qui comme moi préfère visiter la ville à pieds, je déconseillerai cette dernière car celle-ci ne sera pas rentable en raison de la proximité des centres d’intérêts. Pour  cette manière de visiter, 15€ sur la carte VIAGEM est suffisant pour couvrir les principaux déplacements tel que l’aller/retour à l’appartement en début et fin de journée et les déplacements sur les sites excentrés tels que Bélem et le Parc des nations.

Programme et lignes métro (M), bus (B) ou Tram (T) : Lisbonne me donne le sentiment d’ être la ville de toutes les envies. Plus qu’ailleurs peut-être, on retrouve une identité bien prononcée dans chaque quartier ce qui permet à chacun de pouvoir vivre Lisbonne en fonction de ses affinités. Lisbonne n’est ni totalement contemporaine, ni totalement historique; on y trouve des zones commerciales, des zones ultra branchés, des zones dépourvues de commerce, de petites ruelles étroites, de grandes avenues,  des bâtiments historiques et plus loin des bâtiments ultra modernes. Les bâtiments du quartier des nations viennent en opposition aux sites historiques de Belem tout comme la grande avenue libertade n’a rien de commun avec les rues étroites de l’Alfama. Et que dire des boutiques de ce dernier quartier en comparaison avec l’avenue hyper commercial de la Libertade et de ses boutiques de luxe? Au milieu de tout ça,  les quartiers de Baixa et Chiado, à la fois touristique et commerciale, riche de ses petites ruelles, représentent d’une certaine manière Lisbonne dans sa globalité. Découvrir Lisbonne c’est donc prendre le temps de descendre ses rues commerciales et de se perdre dans ses petites ruelles dépourvues de boutiques. C’est supporter le trafic routier et s’étonner du calme ambiant dans les ruelles de l’Alfama. Visiter Lisbonne, c’est s’étonner devant la beauté des sites historique mais aussi celle des bâtiments modernes. Pour repartir de votre week end de trois jours à Lisbonne avec la sensation d’avoir pris la temperature de la ville, voici ce que je préconise :

Jour 1 : PARQUE EDOUARDO 7 – PRACA DO COMERCIO (nature et zone commerciale)

Une balade dans le parc Edouardo7 et faire du shopping avenue de la libertade, peut-être une mise en bouche intéressante avant de découvrir les quartiers de Baixa, Chiado et Bairro Alto qui donnent une autre facette de Lisbonne, certes moins upée et luxueuse que libertade mais avec une dimension historique plus importante. En suivant cet axe, vous verrez d’or et déjà deux visages de la capitale ou s’opposent les richesse de la libertade à la dimension historique de la place du Rossio, de l’élévateur Santa Justa (réalisation d’un élève de Gustave Eiffel), de la place du commerce et de son arc de triomphe. Plus loin, dans le Bairro Alto, vous serez immergé dans les ruelles étroites que vous montrez probablement à l’aide d’un funiculaire.

Jour 2 : DE L’ ALFAMA AU PARC DES NATIONS (authenticité et modernisme)

On oublie la dimension un instant le caractère commercial du centre ville pour se perdre dans les rues étroites de l’ Alfama. Ce quartier, typique, est celui des petites ruelles, du linge étendu au balcon sur des séchoirs improvisés, du calme et de la résonnance, de l’art de vivre Portugais. On entre dans ce quartier par les escaliers du Chateau Sao Gorge Jorge. En contournant ce bel édifice, vous pourrez continuer la visite de l’ Alfama en flânant et en vous arrêtant, pourquoi pas, dans l’un de ces charmants petits resto pour déguster les plats typiques de la région. D’ici, vous êtes sur la route du Parc des Nations, crée à l’origine pour l’ exposition universelle de 1998 et reconvertit en une sorte de « ville du futur » où vous trouverez bâtiments très contemporains, centre commerciaux, aquarium et bon nombre d’activités. Vous pourrez visitez des musées, survoler le Tage en télécabine et flâner dans la Marina.

Jour  3 : BELEM ET CRISTO REI (sites historiques, panorama et religion) Place à l’histoire.

Vous ne pouvez pas quitter Lisbonne sans être allé dans le quartier de Belém, réputé pour son Padrao dos descobrimentos, sa tour, son monastère (Mosteiro Dos Jeronimos), ses musées et ses parcs. C’est à ce moment là que vous réaliserez la praticité de la carte Viagem car vous aurez le choix d’aller à Belém en bus, en tramway ou en train depuis l’arrêt Cais Do Sodré. Lorsque vous verrez la fréquentation du tram et du bus, vous serez heureux de pouvoir emprunter le train et d’éviter foule, bousculade et montée de chaleur. Cais do Sodre est également le point de départ pour Cristo Réi; l’embarcadère est situé juste derriere la gare. Après quelques minutes de bateau, rejoignez la gare routière de Cacilhas et prenez le bus n°101 pour monter jusqu’au site du Cristo Rei. Vous verrez trois rangées d’arrêt de bus, le n°101 se situe sur la 3ème rangée. Attention, sans monnaie vous ne pourrez pas consommer sur le site du Cristo Réi ni monter en haut de l’édifice : tout s’achète cash, même la visite au Christ! La vue sur le tage et le pont du 25 avril est magnifique et la panorama est juste saisissant.

Hébergement : Tout dépend de la nature de votre voyage mais être hébergé dans le quartier du jardin zoologique est une très bonne alternative ! Ici, vous êtes dans l’axe des 3 zones d’intérêt de la ville : Belém, le Centre, Alfama! Attention, les restaurateurs vous amèneront tout le temps des amuse gueule avant de débuter votre repas. En France, il est de coutume que cela soit gratuit, comme les cacahuètes à l’ apéro. Vous serez certainement surpris de voir que tout cela sera facturé si vous y touché…bien que vous n’ayez rien commandé. Vous avez évidemment le droit de dire non, mais attention, cette pratique peut surprendre et heurter certains principes.

Devise : L’euro, donc pas de problème de conversion. Le coût de la vie est sensiblement le même qu’en France.

Coup de coeur ? Cristo Réi avec le panorama sur la Tage et l’édifice du Christ…juste impressionnant!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s