Les cadenas d’amour dans le monde

Cadenas d’ amour sur le pont des arts : A Paris, une nouvelle manière de sceller ses sentiments !

Les cadenas d’amour ( ou lovelocks) sont des cadenas que les couples amoureux accrochent sur les ponts afin de symboliser leur amour. Ils comportent parfois les noms des personnes concernées et il est d’usage de jeter ensuite la clé dans la rivière ou fleuve qui coule sous le pont. Cette coutume, uniquement symbolique, est retrouvée un peu partout dans le monde, dont l’origine reste encore un peu floue. Ce rite est une nouvelle manière d’exprimer ses sentiments dont je n’avais jamais entendu parler avant de faire le rapprochement avec les cadenas accrochés sur le pont du parc Ujazdowski à Varsovie et la passerelle Léopold Sédar-Senghor à Paris. Visiblement, cette coutume s’est répandue un peu partout dans le monde.

En Hongrie, les amoureux accrochent les cadenas sur une porte en fer forgée, reliant la mosquée et la cathédrale de Pecs. Certains spécialistes pensent que la Hongrie est le lieu d’origine.

En Allemagne, c’est sur la grille du  pont d’ Hohenzollern, près de la gare de Cologne, que les amoureux attachent leur cadena et jettent ensuite la clé dans le Rhin. D’autres spécialistes pensent que ce lieu est le point d’origine de la coutume qui se serait propagée ensuite partout dans le monde.

A Séoul, cette coutume s’exécute au pieds de la N Seoul Tower.

A Rome, des cadenas sont accrochés sur de nombreux lieux publiques, comme les lampadaires du Ponte Milvio, conduisant même le maire à instaurer une amende en cas d’accrochage de cadenas.

A Moscou, vous pourrez les voir sur le pont Loujkov (Luzhkov). Contrairement à Rome, on a trouvé une alternative à l’amende. Les autorités ont mis en place un arbre métallique sur lequel vous pouvez accrocher votre cadena. Un moyen de préserver les lieux publique tout en respectant la symbolique du geste…je trouve ça honorable de leur part. Le culte de l’amende est peut être propre à la culture latine (et j’y intègre la France dans ce propos)

A Séoul en Corée du Sud, c’est au parc public Namsan que les amoureux viennent accrocher leurs « cadenas d’amour » le long d’une clôture. Le phénomène est aussi visible à Riga en Lettonie, Séville en Espagne, Stockholm en Suède, Prague en République Tchèque, Glasgow en Ecosse, Rotterdam aux Pays-Bas, à Montevideo en Uruguay, à Guam aux Etats-Unis ou encore à Tokyo au Japon. A Paris, ville de l’amour, c’est sur le Pont des arts ou la passerelle Léopold Sédar-Senghor que vous pourrez accrocher le votre !

Les villes regardent donc de près ce phénomène, que l’on considère par endroit comme une entrave à la préservation du patrimoine. Tolérance où « coup marketing », Paris ne trouve pas cela dégradant, peut être parce que cette coutume est en phase avec l’image de la ville ?

Ami aventurier, voyageur, baroudeur et routard, profites un max de tes voyages !  LE GLOBE TROTTEUR TE SOUHAITE BONNE ROUTE !  Anthony C.

Publicités

7 réponses à “Les cadenas d’amour dans le monde

  1. Pour les amoureux de la nature ce procédé peut paraitre contre-nature, justement. On dégrade un lieu public et on jette une clef dans l’eau. Mais l’amour triomphe et cela ne peut faire que du bien.

    Très bon article 🙂

    • Oui c’est vrai c’est un peu contre nature, mais j’ai une petite latitude à ce sujet, du fait de la beauté du geste…je trouve la symbolique intelligemment mise en scène en mettant en avant des sentiments scellés par le biais d’un cadenas solidement fermé. Il y a une certaine cohérence dans le geste, ce qui n’est pas le cas de certaines démonstrations, telles que ces tags que l’on a tous au moins vu une fois dans notre vie et du type  » Bernard du 85 venu le 25/08/1977″ ou alors ces tags à la bombe que l’on retrouve sur certains panorama naturels.

  2. les amoureux peuvent désormais sceller leur amour sur le pont des Barons de caravelle à Montpellier dans le sud de la France ! on ne dégrade pas un lieu dégrade pas un lieu public, on rend mythique ! par amour !

    • Merci pour l’info, j’irai voir à l’occasion puisque j’habite également dans le Sud. C’est sur que le pont des arts a Paris, comme bien d’autres endroits sont célèbres maintenant pour ça ! j’ai trouvé la démarche originale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s