Corsica île de beauté

Plage Santa Lucia, Golf de Porto Vecchio en Corse

9 juin 2007, nous partons pour 7 jours en Corse. J’ai souvent entendu parler de cette destination comme si elle était à l’autre bout du monde…ça pourrait être vrai si le bout du monde était à 1H30 de Paris en avion.  Avec le recul : quelle chance avons nous d’avoir ce coin de paradis si près de chez nous !!! Nous passerons donc 3 jours à Calvi puis nous partirons dans le Sud de l’île dans le golf de Porto-Vecchio. 7 jours de camping, une semaine à un peu plus de 500 €, je pense que c’est valable !

Nous arrivons donc ce 9 juin à l’aéroport de Sainte Catherine, à proximité de Calvi. Située à l’extrémité nord-ouest de l’ île, cette ville à tout pour plaire : sa citadelle pour les visites culturelles, sa plage de sable blanc pour la farniente et sa proximité avec le petit train touristique. Super pratique, vous pouvez aller à Ajaccio, Corte, Bonifacio et Bastia et visiter une bonne partie de l’île comme ceci. Il est certes plus pratique d’avoir une voiture. Cependant, la Corse reste une île…cela veut donc dire des petites distances, du temps de route et du carburant qui descend à vu d’œil. Ça mérite de se poser des questions sur le mode de transport. Pour la station d’essence la moins chère, c’est comme Mc Do, inutile de la chercher, y’en à pas ! Comme sur toutes les îles, c’est le même prix partout ! « surplombant » la ville basse et le port, Calvi est donc une ville bien située qui s’élève sur son promontoire rocheux. Les murailles sont de couleur ocre et forment une enceinte en forme de quadrilatère dont 3 côtés donnent sur la mer. Ces remparts sont envahis par les figuiers de barbaries typiques de la végétation Corse actuelle. Se balader dans Calvi, c’est donc prendre le temps de visiter la citadelle en flânant dans des petites ruelles de charme. Ça peut être aussi prendre le temps de manger dans un bon resto le long du port.

Nous passons donc 3 jours à Calvi dans un petit camping à proximité de la plage et du train, dite  » La Micheline », à vivre au rythme de l’ île. Petite rando oblige, nous montons au refuge de Carrozu (1220 mètres) en passant par la maison forestière et la passerelle de spasimata. 2h30 de montée en traversant forêt et rivière. Randonnée sympa pour les débutants. Je fais donc découvrir la randonnée à Aurélie qui me renverra la balle avec l’équitation. Nous partirons à cheval la journée suivante, au travers de la nature Corse et de ses petits chemins sinueux. Je découvre le « trot » ce qui pour moi, ressemble à déjà du galop…bonnes sensations !

Nous partons ensuite le reste des vacances dans le Golfe de Porto-Vecchio. Arrivé tard au camping, je demande à la gérante où serait-il possible de trouver un Mc do afin de grignoter un morceau. Erreur ! Je la vois se décomposer. Je comprends qu’il ne faut pas trop parler des sujets qui fâchent ! Je sais que les Corses sont assez protectionnistes mais à ce point ?? !  Pour le reste, pas grand chose à dire…les plages du golfe de Porto-Vecchio sont juste sublimes ! Une harmonie de couleur à couper le souffle et un gros coup de cœur pour la plage de Santa Lucia. Le tout en images !

Ami aventurier, voyageur, baroudeur et routard, profites un max de tes voyages !  LE GLOBE TROTTEUR TE SOUHAITE BONNE ROUTE ! Anthony C.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s