Romance et effervescence à Prague

Prague, un voyage qui me coûtera cher ! Décembre 2005, je décide de partir quelques jours en République Tchèque avec 2 autres collègues commerciaux. Loin de mon idéal en terme de tourisme, ces quelques jours de fêtes non stop me permettront de découvrir Prague by night, finalement une autre manière de profiter aussi de la ville.

Nous partons donc de Roissy et arrivons assez rapidement à Prague; cette ville n’étant qu’a 3h de Paris. Très vite, c’ est en buvant notre première bière que je prend conscience de notre pouvoir d’achat. Je ne me souviens plus du rapport de conversion en cette année là, mais même encore aujourd’hui l’euro est assez fort, 1€ = 25 Couronnes. 1ere bière, nous partons ensuite déposer nos bagages dans l’appartement 3 pièces que nous avons loué. 2 ou 3 escaliers à descendre et nous sommes au Pont Saint Charles, en plein cœur de Prague. Nous sommes donc à deux pas du château, nickel, l’appart est tout équipé et tout confort ! Il est 12h, nous repartons en ville pour commencer à flâner dans la ville. 1 bar, 2 bars, 3 bars…nous rencontrons du monde, nous parlons, la journée passe, les verres se vident. Il est 4h du mat, nous sommes toujours dehors et j’ai toujours mon caméscope ! Cependant, ça commence a être compliqué de filmer droit. 5h du mat, nous décidons de rentrer à l’appart et je sors du bar en oubliant mon sac vidéo. C’est la première journée, 30 secondes d’ inattention qui vont me coûter 1500 € et faire la joie de notre cher voleur…moi qui suit accro de vidéo et de photo, j’ai grave les boules ! Même ivre, je comprends la situation et sais que je vais devoir me contenter d’un pauvre appareil photo jetable pour le reste des vacances !!! Les boules ! Enfin on fait avec, tant pis, j’assume ! le lendemain, ce sera mon ami qui se fera voler sa carte bancaire. Les soirées s’enchainent, nous rencontrons du monde et rentrons au levé du jour, je vois passer l’absinthe, la drogue et les prostitués…Prague by night est assez surprenant. Pour ma part, les bières et l’ effervescence des pubs me suffiront. J’ai adoré la proximité des Tchèques et le caractère cosmopolite de cette ville. Nous rencontrons des Italiens, des Russes, des Polonais…vraiment sympa ! Le contact est chaleureux, tant avec les gens qu’avec les commerçants…et que dire des filles ? Leur beauté n’est pas un mythe !

Pont Saint Charles à Prague !

Nos journées sont donc rythmées de la manière suivante : levé à 12h (bah oui faut récupérer de la veille), sorties en ville l’après midi et soirée. Nous profitons de la lumière du jour pour découvrir Prague différemment, à 15h30 -16h00 la nuit commence à tomber, il faut donc faire vite pour visiter ! Mais quel plaisir d’être dans un pays de l’ Est, en plein moi de Décembre pendant cette période. L’esprit de Noël est bien présent ! L’ ambiance est plutôt romantique, en particulier sur le Pont Saint-Charles. J’ai encore en mémoire ces musiciens sur le pont, jouant malgré ce froid, pour quelques euros. La musique est belle, il y a vraiment une ambiance particulière.

Nous visitons donc le vieux Prague et marchons dans ces rues étroites ou le tram pourrait presque vous accrocher si vous ne vous collez pas au mur. C’est différent de ce que je connais et j’aime ça ! A l’image de cette gastronomie que nous découvrons un peu. Je testerai cette fois la Bramboráky, galette de pommes de terre frites parfumées à la marjolaine. Délicieux ! Je découvre également la rémunération au pourboire qui me parait judicieuse. Au moins, on est sûr d’être bien servi…peut-être devrions nous le faire en France, car parfois, pour le prix, le service laisse à désirer. Dans tous les cas, nous mangeons bien, nous sommes bien servi et pour pas cher ! Pragues est donc une belle ville, à l’architecture Stalinienne. On aime pas trop les courbes visiblement, les bâtiments sont d’une droiture assez marquée et les couleurs sont plutôt froides. C’est ce que nous pouvons observer depuis la tour de télévision. Située dans le quartier de Ziskov, la tour de transmission est une tour de télécommunication et d’observation qui fait 216 mètres de haut. Nous observons la ville depuis son panorama situé à 100 mètres.

Voilà déjà quelques jours que nous sommes ici et il est déjà temps de reprendre l’avion. Je garderai en tête l’ effervescence des soirées et la romance de cette ville, l’architecture stalinienne, le froid, l’ambiance de Noël et la beauté des femmes !

Plus de photos ici

Ami aventurier, voyageur, baroudeur et routard, profites un max de tes voyages !  LE GLOBE TROTTEUR TE SOUHAITE BONNE ROUTE ! Anthony C.

Publicités

Une réponse à “Romance et effervescence à Prague

  1. Pingback: Les cadenas d’amour dans le monde | Globe-trotteur reporter·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s