L’essentiel du Grand Ouest Americain !

Ça y est je suis dans l’avion, direction Los Angeles ! les sièges sont d’une qualité étonnante, en décalage avec l’image de la American Air lines. Mais bon ! peu importe je ne m’arrête pas à ça ! C’est reparti pour 6h de vol et je suis impatient de découvrir la culture Américaine et la Californie profonde.

LOS ANGELES

J+1 nous sommes à Los Angeles, la ville aux 11 autoroutes. Il y a un trafic énorme, des embouteillages à n’en plus finir. Je m’aperçois que les clichés que nous pouvons avoir en France sont vrais. Beaucoup de pick up, certains se brossent les dents dans leur voiture, boivent leur café en roulant…finalement un peu comme dans les films. Pour avoir creusé un peu, Los Angeles est une ville super chère pour se loger, presque inaccessible pour certains. Ils n’ont donc pas peur de faire jusqu’à 3-4h de route pour venir travailler dans la cité des anges, ça fait partie de leur culture. On sent tout de suite le dynamisme de la 2eme plus grande ville des Etats-Unis et la culture du travail des Américains.

Nous visitons donc un peu Los Angeles avant de partir vers les grands espaces. Nous arrêtons dans un premier temps sur le Walk of Fame d’ Hollywood Boulevard, la promenade de la célébrité où nous sommes déjà interpellé par l’esprit de revendication Américain. Nous filons ensuite vers Berverly Hills  et  la baie de Santa Monica pour quelques moments de détente et déjeuner sur la grande plage Californienne. Les postes de garde plébiscités dans « Alerte à Malibu » ne sont donc pas un mythe. RDV ensuite en début d’après midi à Universal Studio, le parc d’attractions et studio de production cinématographique de la société NBC Universal. Les studios sont ceux de Universal Pictures. Intéressant, vous pourrez voir concrètement comment sont réalisés des films type King Kong, et surtout vous amuser au travers de multiples animations. Vraiment sympa…surtout les jeux d’eau !

LOS ANGELES -> LAUGHLIN 472 km – 5 heures de route

Nous traversons le désert de Mojave et faisons un petit crochet par la ville fantôme de Calico. Calico Ghost Town est un des rares camps miniers d’origine encore existant dans l’Ouest. Fondée en 1881 pour l’exploitation d’un filon d’argent, la ville survécut au début du XXe siècle grâce à la découverte de borax dans le district. Le tiers de la ville actuelle est d’origine, le reste des bâtiments ayant été reconstitué avec soin dans l’esprit de l’époque minière. Le site est adapté à l’activité touristique avec différentes boutiques, restaurants et saloons d’époque (Lil’s Saloon, Town Office, Lucy Lane’s House, Smitty’s Gallery et General Store). Attention, le shérif est toujours en fonction, il monte la garde ! Le site a vraiment gardé son aspect d’origine, la voie ferrée mène toujours à la mine. Et l’école, vous ne trouvez pas qu’elle fait style « petite maison dans la prairie » ? En fait, on a l’impression en regardant à l’intérieur que le temps s’est arrêté, des textes écrits sur le tableau d’ardoise, les vieux pupitres, l’atmosphère d’époque a vraiment bien été conservée. Des animations sont régulièrement organisées dans ce village (cf le site internet existe) et vous pouvez même, pourquoi pas, envisager de vous y marier comme au XIXe siècle ! Nous passons donc le reste de la journée à faire les boutiques, à visiter et à boire des bières dans le saloon du village sous les sons du joueur de piano…à l’image de ce qu’on peut voir dans Lucky Luke.  Nous reprenons la route pas trop tard dans l’ après midi car il reste encore 260 km avant la fin de l’étape du jour qui va nous conduire, à travers le désert de Mojave, le long de la I-40 E jusque dans l’état du Nevada. Nous arrivons à Laughling en début de soirée.

LAUGHLIN -> FLAGSTAFF 420 KM – 5h30 de route

Soirée sympa à Laughlin, nous passons notre temps au casino de l’ hôtel. Je n’ aurai pas la même chance qu’à Saint-Malo, mais c’est le jeu ! Nous nous baladons également  le long du Colorado. Surprenant, ici les casinos sont aussi flottants; nous voyons plusieurs péniches casino défiler devant nos yeux. Après le culte du travail, c’est le culte de l’argent que nous percevons ici. Laughlin est un ville située sur les berges du Colorado dans le comté de Clark, dans le sud du Nevada, appelée aussi la petite Las Vegas. Elle est un avant goût de Las Vegas sans les embouteillages et les prix prohibitifs.

Départ pour Flagstaff, nous empruntons la route 66 pour rejoindre le Grand Canyon. Rouler sur cette route donne une grande sensation de liberté. Est-ce la légende de « Telma et Louise » qui accompagne cette route ou bien son caractère interminable qui procure cette sensation ? Je pense qu’il y a un peu de tout ça sur cette route qui traverse les états d’ Ouest en Est, de Los Angeles à Chicago. J’ai adoré cette journée, notamment notre arrêt sur cette portion de route, dédiée complétement à l’ Amérique des années 50. Je fais mes premiers achats,content de voir que ma formation en Anglais porte ses fruits, la conversation est fluide…c’est cool !

Nous reprenons la route pour le Grand Canyon ! Situé au nord- ouest de l’ Arizona, ce canyon a été creusé par le fleuve Colorado que nous pouvons apercevoir tout au fond, aujourd’hui à sec par endroit. Ce site , reconnu comme patrimoine mondial de l’ humanité par l’ UNESCO, raconte l’ histoire du continent nord-américain par ses strates géologiques et le travail de l’ érosion, en partie provoquée par le Colorado. Ce canyon couvre un territoire gigantesque de 4925 km² et s’étend sur 450 km de long (quasiment la moitié de la France), du lac Powell  jusqu’au lac Mead. La géologie rend la profondeur difficile à estimer à l’ œil nu. Celle ci varie entre 1300 et 2000 mètres ! Incroyable non ? Nous passons la journée sur le site et dormons à Flagstaff, une petite ville au nord de l’ Arizona.

FLAGSTAFF -> KANAB 523 km – 7h45 de route

Départ pour Monument Valley, site aux collines rouge-sang et lieu de tournage de nombreux films de cow-boys ! Monument Valley est une plaine désertique de 40 km sur 25, hérissée de monolithes de grès gigantesques, dont la couleur si particulière provient d’un mélange d’oxyde de fer et de manganèse ! Monument Valley est une région qui appartient au plateau du Colorado, sur la réserve des Navajos, communauté indigène « propriétaire des lieux ». Certains de ces rochers ont leur propre nom comme celui des « Trois sœurs ». Nous passons donc une bonne partie de la journée sur ce site et déjeunons avec les Navajos avant de partir en 4×4 visiter le site ! J’ entends par 4×4, véhicule aménagé…genre camion benne avec des sièges, suffisamment haut pour protéger le bas de caisse. Alors sur des chemins aussi sinueux que ceux de Monument Valley, attendez vous à sentir passer les nids de poule lol ! Dans tous les cas, cela en vaut vraiment le coup, dépaysement garanti!

Nous partons en suite en direction de Page, au barrage de Glen Canyon, pour survoler le lac Powell en avion bimoteur. Ce lac est un lac artificiel de 300 km de long crée sur le Colorado. Il née de la construction du barrage de Glen Canyon. Le lac Powell couvre à la fois une partie de l’ Arizona et de l’ Utah. Sa profondeur pouvant aller jusqu’à 130 m, il souffre d’une grande sécheresse depuis 2004. Il a en effet perdu 32 mètres de profondeur en 4 ans. Ceci étant en partie explicable par des besoins en eau croissant des stations hydro-électriques qui fournissent l’électricité à des villes comme Las Vegas, toujours plus gourmande d’énergie.

Atterrissage en fin de journée, de bonne sensations dans ce petit avion  qui ne semble pas aller très vite mais qui nous permet de survoler quand même une partie du lac. Nous partons ensuite vers Kanab où nous dinerons dans un petit resto… ambiance « Country » ! Demain, ce sera LAS VEGAS !!!

KANAB -> LAS VEGAS 540 km – 6h de route

Kanab est une toute petite ville de 3500 habitants  située dans le compté de klane, dans l’extrême sud de l’ Utah. L’ambiance de la dernière soirée est encore dans les esprits, mais LAS VEGAS est maintenant dans toutes les têtes. Nous repartons pour 6h de route avec une escale à Zion et Brice Canyon.

Brice Canyon est situé au sud de l’ Utah et s’étend sur les comtés de Garfield et de Kane, à 350 km de Las Végas, métropole la plus proche ! Ce canyon est tout en longueur, long de 30 km, il est large de 2 à 10 km max. Je m’arrête successivement à Inspiration Point et Sunset Point, qui sont l’un des 4 points de vue donnant sur le Canyon. Vous êtes immédiatement bluffé par la beauté de ce site…c’est obligé ! Pour ma part, ce site m’a interpellé beaucoup plus que le grand canyon, après c’est tout à chacun ! mais on ne pas être insensible à ces dégradés de couleurs et à cette formation géologique si particulière que les géologues expliquent par une formation de dépôt de sédiment à l’air du crétacé, taillé ensuite  par l’érosion pour former ces hoodos d’une hauteur max de 250 mètres !   Sublime ! Nous passons une bonne  partie de l’après-midi sur le site avant de regagner LAS VEGAS dans la soirée ! (cf page consacrée)

LAS VEGAS -> MODESTO 800 km – 9 h de route

Tout le monde a encore en tête la folle soirée dans les casinos. Nous en avons eu plein les yeux ! Le voyage s’achève petit à petit, mais tellement de souvenirs et tellement d’ images déjà ! Nous partons donc pour Modesto, une ville de 200 000 habitants, aux portes de San Francisco, réputée pour la qualité de l’air, renommée comme la plus mauvaise des Etats-Unis, malgré sa proximité avec le parc forestier. Nous nous arrêtons déjeuner sur la route à Yosemite, dans le parc de sequoia , au cœur de la Sierra Nevada, la plus haute chaine de montagne de la Californie. Nous sommes à 3H30 de route de San Francisco et à 6h de Los Angeles…snif le voyage s’achève ! Le sequoia est un arbre immense ! Il mesure en moyenne entre 50 et 85 mètres pour un diamètre de 6 à 8 mètres. Voyez ces touristes qui traversent le tronc de l’un d’entre eux. Le sequoia le plus gros, nommé le général Sherman, mesure 83 mètres avec une circonférence de 30 mètres. Sa particularité ? Cet arbre n’a pas de branche sur 20 à 50 mètres car l’ombre provoquée par les arbres voisins lui font perdre les branches les plus basses, faute de lumière. Nous déjeunons tranquillement dans ce parc avant de rejoindre Modesto où nous passerons la nuit avant de rejoindre San Francisco !

MODESTO ->SAN FRANCISCO 142 km – 1h30 de route

Le matin, départ pour San Francisco. En cours de route nous découvrons des parcs d’éoliennes, rien à voir avec ce que nous pouvons voir à cette époque en France, ou l’énergie éolienne n’en est qu’a ses timides débuts. Nous visitons ensuite San Francisco, l’une des villes les plus photographiées, filmées et décrites du monde… délicieux mélange d’histoire et de modernité sophistiquée. Cette ville est bâtie sur plusieurs collines, qui se déversent dans une magnifique baie dont la ville semble être le joyau. Déjeuner à Chinatown et passage sur le célèbre Golden Gate avant de visiter la célèbre prison d’Alcatraz (Voir la page consacrée)

RETOUR A PARIS

Voila, ce séjour s’achève…mais quel voyage ! vraiment je le conseillerai à n’importe qui. Il est vraiment très complet. Nous aurons au total parcouru 2900 km au travers d’ une Californie citadine, naturelle et riche de grands espaces naturels. Finalement, j’aurai trouvé tout ce que je cherchais ! J’en garde de supers souvenirs, des rencontres intéressantes et l’ émotion procurée par ces grands espaces naturels à couper le souffle. Nous reprendrons l’avion avec cette fois-ci la possibilité d’expédier nos bagages directement à Philadelphie…et cette fois, sans encombre avec la sécurité.

Plus de photos ici

Ami aventurier, voyageur, baroudeur et routard, profites un max de tes voyages !  LE GLOBE TROTTEUR TE SOUHAITE BONNE ROUTE ! Anthony C.

Publicités

8 réponses à “L’essentiel du Grand Ouest Americain !

  1. Pingback: La Réunion, une île au relief accidenté ! | Globe-trotteur reporter·

  2. Pingback: Les cadenas d’amour dans le monde | Globe-trotteur reporter·

  3. Votre blog est incroyablement bien fourni. Je vous ajoute à ma liste de blog.

    Visiblement vous êtes un aventurier de longue date et je pense que nous pouvons toujours apprendre les uns des autres.

    Au plaisir d’échanger sur nos blogs respectifs.

    • Merci ! comme vous, c’ est la passion qui parle. J’aime l’inconnu, découvrir et partager mes destinations ! Sur mon blog, je parle de ce qui fait leur unicité tout en laissant une place à l’imaginaire pour celui qui me lis. J’écris donc en essayant d’être complet dans l’information mais sans trop en dire tout en véhiculant ma passion pour les voyages et les rencontres. Au plaisir !

  4. Il est difficile de faire comprendre aux touristes « basiques » qu’en dehors des miami, des los angeles et des New York, il y a tout un monde américain à découvrir… Les destinations ne sont malheureusement pas assez démocratisées à mon gout!

    • Oui c’est vrai je suis parfaitement d’accord avec vous, on nous propose souvent les mêmes offres…tant que ça marche. Les USA sont certainement tres diversifiés et la route 66 peut être un bon moyen de s’en rendre compte. Qu’avez vous visité la-bas ?

      • J’ai visité pas mal d’endroits en plus des célèbres New York, LA, Miami, Washington ou Las Vegas, comme Chicago, Phoenix, Salem, Denver, Albuquerque et bien d’autres… Sinon j’ai fait la route 66, Arcadia, Big Bend, Bryce Canyon, Yellowstone et d’autres également

      • Ah oui pas mal ! j’ai un bon souvenir de Bryce Canyon également. Quel effet ça fait de traverser les usa sur la route 66 ? Combien de temps pour le faire ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s