Lost in London

Fin Mars 2002, je quitte le Mans avec ma petite 106 d’étudiant pour rejoindre la capitale Londonienne lol. Comment dire ? une arrivée fracassante et pour résumer, je me suis tellement perdu dans Londres que cela s’est soldé par 14 heures de trajet, 3 ou 4 pleins, un peu de stress et des amendes. Sur ce dernier point, j’ai pour excuse que je ne connaissais pas les radars automatiques pour cause que ce système n’était pas encore développé en France à cette époque. J’avais pourtant remarqué ce panneau de signalisation avec le petit appareil photo, pensant qu’il s’agissait d’un simple système de surveillance. Je me revois en train de me demander la signification de tous ces flash…maintenant je comprends ! Ceci dit, l’absence de ces radars en France à jouer également en ma faveur puisque mon retour au pays m’a permis d’éviter la paiement de ces contraventions, ce qui serait impossible aujourd’hui. Donc pour vous donner l’ambiance, j’arrive dans le cœur de Londres, complètement perdu, sans GPS, en roulant à gauche, sur des 2 fois 3 voies, impossible de m’arrêter pour regarder ma carte (surtout aux arrêt de bus),les routes barrées (la reine mère vient de mourir), claqué (partis à 3h du mat pour prendre le ferry à 7h Cherbourg)…il est 22h, la nuit tombe, je n’ai toujours pas trouvé ce putain d’hôtel et je ne peux toujours pas m’arrêter, la circulation ne s’arrête jamais ! Je finis par y aller au culot. Je gare ma voiture sur un trottoir, je frappe à une porte au hasard en expliquant que je me suis complètement perdu. Je me retrouve assis sur un canapé en train de manger des gâteaux et boire du café, dans une famille que je ne connais pas du tout. Le père de famille, vraiment sympa, repère l’adresse de l’hôtel et m’invite à le suivre en voiture afin de m’y amener. Nous faisons des demi-tours sur des 2 x 3 voies, mon pare choc touche des voitures…mon objectif est de ne pas perdre de vue ce gars qui est en train de m’aider ! Nous arrivons devant l’ hôtel, soulagé, il m’offre un peu à manger (fruit et gâteaux) : cet homme est devenu mon sauveur lol. Il repart, je monte dans ce B&B que je prends pour quelques nuits avant de rejoindre ma famille d’accueil. Je rencontre dans ma chambre un Français qui me charrie lorsqu’il apprend que je suis venu en voiture…eh oui le parking coûte cher, pas de gratuité sur des plages horaires, c’est payant tout le temps et le pire : les parkings appartiennent à des sociétés privées qui ont leurs propres contrôleurs. Ce Français m’explique tout cela en quelques secondes et lorsque je regarde par la fenêtre pour contrôler ma voiture d’une manière anodine, je vois déjà ce gentil contrôleur en train de me mettre une amende. Ca fait 10 minutes que je suis arrivé et je viens déjà de me prendre une amende “papier” pour celle-ci. Conclusion, je comprends que de laisser ma voiture garée le temps de mon stage me coûterai un sacré paquet de blé, je décide de ramener ma voiture le lendemain en France…galère ! Je repars donc au petit matin alors que la ville dors encore. Après 5h de ferry, quel soulagement de pouvoir conduire à nouveau à droite. Je repars pour Londres quelques jours plus tard, cette fois-ci et pour toujours, en train.

Ami aventurier, voyageur, baroudeur et routard, profites un max de tes voyages !  LE GLOBE TROTTEUR TE SOUHAITE BONNE ROUTE !  Anthony C.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s